Fetes et jours feriés en Thailande

Les thais sont un peuple qui aime s’amuser, cependant au quotidien, leur réserve culturelle, leur timidité empeche parfois les étrangers de partager cet aspect tres agréable de la population.
Quel meilleur moment pour partager la culture thailandaise que lors des nombreuses fetes, lors desquelles cette barriere semble s’attenuer, les gens viennent beaucoup plus vers vous et sont
tres fiers de vous faire découvrir leur culture. Ces évenements célebrent, pour la plupart, la monarchie, le bouddhisme ou des fetes nationales ou culturelles, qui constituent le ciment de la nation.

Le calendrier civil de la Thailande est le meme que le calendrier occidental mais l’année de départ du calendrier est le début de l’ere bouddhique qui a commencé en 543 avant JC. En Thailande, nous sommes
donc en 2554 (2011 + 543 ans), mais le calendrier lunaire garde une tres grande importance.

1er janvier: Nouvel an civil

Janvier ou février: Le Nouvel an chinois
L’immense communauté chinoise de Thailande (et les autres thais) célebre le nouvel an chinois pendant 3 jours, durant lesquels la Chine est mise en avant avec notamment les fameuses parades de dragons.

Février ou mars: Makha Bucha
A la pleine lune, des marches à la bougie sont organisées à la tombée de la nuit autour des temples, pour commémorer le sermon de Bouddha aux 1250 moines.

6 avril Jour de Chakri
L’anniversaire du couronnement du premier roi de la dynastie Chakri a lieu dans le temple Wat Phra Keo, à Bangkok.

13-15 avril: Songkran: le nouvel an Thai
Le nouvel an thai est célebré par tous les thais du 13 au 15 avril, alors que la température est caniculaire, les thais s’apergent d’eau en signe de purification, c’est une fete à vivre au moins une fois sauf si vous détestez
etre mouillé. Pensez juste à protéger votre téléphone, appareil photo et vos papiers si vous sortez.

1er mai: Fête du travail

5 mai: Jour du couronnement
Le jour du couronnement de Rama IX, le roi actuel est célebré partout en Thaïlande.

Mai: Visakha Bucha
La cérémonie religieuse la plus importante commémore la naissance de Bouddha, son éveil et sa mort. Des marches à la bougie sont organisées dans tous les temples du royaume.

Juillet: Asalha Bucha
Le jour de la pleine lune au mois de juillet, on célebre Asalha Bucha, une fete religieuse bouddhiste ou sont célébrés les premiers sermons de Bouddha, des processions avec des bougies ont lieu autour des temples qui sont décorés, fleuris pour l’occasion. L’une des fetes religieuses les plus importantes.

12 aout Anniversaire de la reine actuelle Sirikit,
c’est aussi le jour de la fete des meres en Thailande

23 octobre Jour de Chulalongkorn
Le jour du décès de Rama V: Chulalongkorn – un roi tres respecté, particulierement présent dans le coeur des thais qui régna de 1868 à 1910, il est considéré comme le roi qui a ouvert le pays à la modernité.

En novembre: Loy Krathong
La fin de la saison des pluies est celebrée le jour de la pleine lune du mois de novembre.
Le jour n’est pas ferié mais c’est une fete tres jolie et agréable à vivre: des festivités sont organisées un peu partout et des kratong sont fabriqués, ce sont des petits bateaux en feuilles de bananier, surmontés de fleurs et d’une bougie, a la nuit tombée ils sont placés sur l’eau des lacs, rivieres … pour remercier la déesse de l’eau: Mae Khongkha de leur avoir envoyé l’eau necessaire a leurs cultures.

5 décembre: Anniversaire du roi
Le jour de l’anniversaire du roi actuel Rama IX. C’est aussi le jour de la fete des peres, ce jour ferié est une fete nationale.

10 décembre: Jour de la constitution

31 décembre: La Saint-Sylvestre
Comme partout dans le monde, de nombreuses fetes sont organisées avec le fameux compte à rebours et des feux d’artifice .

A faire et ne pas faire en Thaïlande

La Thailande est un pays très accueillant et les thais sont des gens assez tolérants et sympatiques, mais de culture différente, d’ailleurs, l’une des raisons d’un voyage est de découvrir d’autres cultures et les us et coutumes des autres pays. Il n’est pas rare de voir certains touristes utiliser leur approche culturelle dans les situations qu’ils rencontrent. Dans certains cas, ces situations sont source de confusion, très rarement, elles peuvent parfois conduire à des scènes déplorables qui sont entièrement évitables avec un minimum de connaissance sur les choses a faire et a ne pas faire en Thaïlande.

La monarchie
La monarchie est vénérée par tous les Thaïlandais et les gens ne tolèrent pas le manque de respect envers les membres de la famille royale – passés ou présents. La critique du roi et de la famille royale n’est pas seulement mal vue en Thaïlande, il s’agit d’une infraction punissable qui est prise très au sérieux, les lois en matière de lèse-majesté sont relativement sévères. Les représentations du roi sont aussi respectées, y compris sur les billets et pièces de monnaie, donc prenez soin de vos billets, ne les chiffonnez pas et surtout ne les déchirez pas, de meme, si une pièce ou un billet tombe sur le sol ne mettez pas votre pied dessus par reflexe.

Religion
la religion nationale de la Thaïlande est le bouddhisme (bien qu’il y ait un nombre important de musulmans surtout dans le sud et un groupe minoritaire de chrétiens) et il est très important d’être respectueux en matière de religion. Habillez vous toujours «décemment» pour aller visiter un temple ou un sanctuaire religieux. Comme la Thailande est un pays (tres) chaud, votre tenue peut etre légère, cependant les shorts, bikinis, maillots sans manches, jupes qui laissent apparaitre les jambes, les sandales ouvertes et les vêtements sales ou négligés sont considérés comme inappropriés. Dans certains des plus grands temples, les gardes pourront vous interdire d’entrer si vous êtes habillés de façon inappropriée, et vous pourrez louer des étoffes pour vous couvrir avant d’être autorisés à entrer. Dans les temples plus petits, vous devrez vous débrouiller par vous meme – faites les bons choix.

Les représentations de Bouddha
Les images de Bouddha sont sacrées, quelle que soit leur taille ou leur forme. Ne montez jamais sur une image de Bouddha, et faites attention au moment de prendre des photos – c’est parfois interdit. Ne pointez pas vos pieds en direction de Bouddha, meme lorsque vous etes assis – ce qui serait un acte de sacrilège. Le film de 2004 « Hollywood Buddha » a provoqué un tollé en Thaïlande et d’autres pays bouddhistes de la région parce que des affiches du film montraient un personnage central assis sur la tête d’une représentation de Bouddha. Respectez toutes les représentations de Bouddha.

Moines
Les moines bouddhistes ne sont pas autorisés à toucher ou à être touché par une femme ou d’accepter quoi que ce soit directement de la part d’une femme. Si une femme veut donner quelque chose à un moine, l’objet doit d’abord être donné à un homme, ou mis sur un morceau de tissu. De même, un moine ne serre pas la main d’un homme – ce type de contact est interdit. Lorsque des moines sont dans les transports publics et le même respect doit etre observé.
Si un bus ou de train… est bondé, n’hésitez pas à donner votre siège a un moine. Souvent des sièges spéciaux sont attribués aux moines – ne vous asseyez pas avec eux! Une femme ne doit pas etre assise a cote d’un moine.

Chaussures
Ne portez pas de chaussures à l’intérieur d’un temple. Enlevez vos chaussures avant d’entrer chez quelqu’un ou dans certains magasins, lorsque vous voyez un tas de chaussures a l’entrée, le mieux est d’observer comment font
les thais et les imiter.

Salutations
Les thaïs ne serrent pas la main, ils font un «wai» – un geste fait en plaçant vos mains devant son visage en s’inclinant un peu. En général, on ne fait pas le wai à un enfant et une personne plus jeune doit faire le wai à une personne âgée en premier. Toutefois, ces règles sont un peu plus souple dans la mesure où un étranger est concerné, les Thaïlandais a qui vous faites le wai seront généralement très heureux de vous voir vous plonger dans les coutumes et pratiques locales. Les thaïs ne sont pas très tactiles, et meme si cela vous sera pardonné parce que vous etes étranger, évitez de toucher vos interlocuteurs. lorsqu’un thai vous salue, il est poli de lui répondre.

La tete
En occident, une tape amicale sur la tête, surtout celle d’un enfant ou de quelqu’un de plus jeune que vous, sera considérée comme un geste amical, en Thaïlande un geste vers la tête fera reculer les Thaïlandais et sera accueilli avec un choc et peut-etre une gêne. Les thaïs considèrent la tête comme la partie la plus sacrée du corps – le temple du corps pour ainsi dire. De fait, toucher la tête de quelqu’un est tout à fait inapproprié.

Les Pieds
Considérant que la tête est le point culminant du corps, les pieds sont le plus bas. Ne pointez pas vos pieds en direction de quelqu’un ou quelque chose, de meme n’enjambez pas quelqu’un qui serait assis par terre.

Garder la tete froide
En Thaïlande, crier et n’énerver en public est tres mal-vu, quelle que soit la situation. Il peut y avoir des moments où vous rencontrez des frustrations, gardez tranquillement votre calme.
Crier et montrer des signes de mécontentement traduisent le manque de discipline et d’éducation, cela vous place en position d’inferiorité. Conduisez vous à la maniere Thaie: essayez de «sauver la face» en souriant et en riant (même jaune) pour désamorcer la situation. Pour les Occidentaux en particulier, n’enerver, se mettre en colere n’est pas une réaction appropriée et cela ne sert qu’à envenimer une situation. Prenez en compte cet aspect subtile de la culture, gardez votre calme et les choses vont se passer sans probleme.

Général
Les démonstrations d’affection en public: baisers, câlins et des comportements similaires sont mal vues en public – en particulier chez les Thaïlandais les plus agés, se tenir la main est le maximum toléré. La plupart des thaïs ont peu de chances d’être choqués, mais pour éviter toute situation embarrassante, c’est a proscrire.

Les Thaïlandais sont en général des personnes réservées et peu susceptibles d’aller à votre rencontre et d’engager la conversation. Si cela se produit, et que la conversation porte sur un achat quelquonque, méfiez-vous, si quelque chose semble trop beau pour être vrai – c’est parce que ca l’est (voir notre rubrique arnaque).

Fumer dans les lieux publics est illégal – vous pouvez être condamné à une amende de 2000 Baht. Jeter des détritus dans la rue est interdit – l’amende est également de 2000 baht.
La Thailande est tres active et severe en matiere de lutte contre la drogue, la peine de mort est en vigueur pour le traffic de drogue, pour vous donner une idée de la severité des peines en matiere de drogue, des controles sont régulierement organisés dans les discotheques et lieux de sortie nocturne.
La prostitution est interdite en Thailande malgre sa présence tres visible, pour des questions de morale, tenez vous a l’ecart de ces lieux en particulier surtout lorsque des mineures sont employées, la pornographie est aussi interdite en Thailande.
Le nudisme est interdit, de meme les femmes doivent éviter le topless sur les plages du royaume. Sortis des zones balnéaires, il est préférable d’etre vetu de maniere décente, pas de torse nu ou de bikini…

N’achetez pas d’animaux sauvages protégés ou non. Les peines sont très sévères.
Soyez vigilant avec vos affaires dans les zones touristiques, ou des vols peuvent se produire.
Avant un film au cinéma, l’hymne du roi est joué levez vous en signe de respect, de meme l’hymne national est joué a 8h et a 18h dans de nombreux endroits publics, il faut se lever.

Conduire en Thailande

Si vous souhaitez conduire une voiture en Thailande, voici quelques informations qui pourraient vous etre utiles.

Les risques de la conduite en Thailande

Permettez moi de commencer par une mise en garde sur les dangers de la conduite en Thailande, outre la conduite à gauche (volant à droite) , c’est surtout la manière de conduire assez anarchique des thais qui est problématique, ajoutez à cela un grand nombre de 2 roues, une présence policière qui s’apparente plus à du racket qu’à de la prévention routère, l’alcool au volant surtout le soir et lors des périodes de fetes et la conduite sans permis (quand le permis n’a pas été tout simplement acheté) et vous obtenez un nombre d’accidents reccord malgré un parc automobile plutot récent et des routes en bon état général. Et dans le cas où vous auriez un accrochage ou accident, vous seriez souvent , en tant qu’étranger, considéré comme en tord avec tout ce que ça comporte.

Désolé pour ce petit topo pas très rejouissant mais les néophytes doivent être prévenus des risques, surtout à Bangkok, toutefois ces propos sont à nuancer, avec beaucoup de prudence et un niveu de conduite, vous pourrez profiter de l’avantage d’etre autonome au volant sans aucun soucis

Quel permis emporter

Si dans les faits, le permis de conduire français est accepté, il est à mon avis indispensable de faire un permis de conduire international,
les petites compagnies locales de location de voitures ne demandent meme pas le permis de conduire, juste le passeport + carte bleue, tandis que les
compagnies internationales exigent le permis de conduire international, raison de plus pour faire votre permis international, qui de plus, est gratuit, et valide 3 ans et fait immédiatement en préfecture ou par correspondance
Le permis de conduire international est une traduction de votre permis national. Pour le faire, rendez-vous à votre préfecture ou sous-préfecture
avec les pièces suivantes et leur photocopie : une pièce d’identité ;2 photos d’identité semblables ;votre permis de conduire français en cours de validité ;
un justificatif de domicile ;un formulaire de demande de permis de conduire internationale (disponible en préfecture)
Si vous etes résident, meme temporaire, vous pouvez obtenir le permis de conduire thai par équivalence avec votre permis national, voir ici.

Louer une voiture en Thailande:

Il existe une multitude d’offres de location, difficile de faire un choix. Et si parmi les très nombreuses sociétés locales de location de véhicules, il en existe de sérieuses, ma préférence
se porte sur les compagnies internationales pour l’assurance et les garanties qu’elles proposent en cas de soucis.

Les arnaques en Thailande

Les thais sont, en immense majorité, des gens honnetes, néanmoins, il convient de rester sur ses gardes, surtout dans les zones touristiques, voici une liste non exhaustive des arnaques les plus couramment rencontrées en Thailande:

Les taxis-meters:
Il arrive que certains chauffeurs de taxi refusent de mettre le compteur et vous demandent un prix fixe pour vous emmener a destination (bien supérieur au prix réel bien sur).
Solution: Evitez-les en demandant systematiquement au chauffeur de bien mettre le compteur au moment ou vous donnez votre destination, vérifiez qu’il indique bien 35 baht (montant forfaitaire d’une course, 2km sont inclus dans ce forfait ). Si vous rencontrez un probleme avec un taxi meter, n’hésitez pas a prendre son matricule, qui se trouve sur le tableau de bord, coté passager)

Les tuk-tuks:
En regle générale, il vaut mieux éviter les tuk-tuks, prenez plutot un taxi meter, cela va vous eviter 3 fois le prix réel, et d’autres mésaventures comme un changement de tarif de derniere minute, un arret completement imprévu chez un commercant (sous pretexte que le chauffeur touche une commission ou un bon pour de l’essence).
Solution : évitez les tuk-tuks, et s’il n’y a pas d’autres choix , négociez le prix, et précisez que vous souhaitez arriver a destination sans detour et faites semblant de bien connaitre les lieux.

L’entrée d’un musée/ parc d’attraction/ parc national /zoo ….
Il arrive tres fréquemment que le prix d’un billet d’entrée dans un musée ou un parc soit beaucoup plus élevé pour un étranger que pour un thai, le pire c’est que tout cela est tout a fait légal et accepté.
Solution: chacun jugera selon sa situation.

Les bijoux /pierres precieuses:
Un grand classique de Bangkok, quelqu’un (souvent un chauffeur de tuk-tuk mais cela peut etre un simple rabatteur ou meme un farang) vous aborde pour vous proposer de vous amener sous un pretexte mensonger pour acheter des pierres precieuses en vous faisant croire une énorme plus/value de retour dans votre pays.
Solution: refusez poliment mais fermement ce genre de proposition trop belles et ne tombez pas dans ce genre de piege que vous éviteriez facilement dans votre pays.

Arnaques africaines:
Les arnaques africaines qui ont fait parler d’elles en Europe, par exemple, les billets noircis ou autres combines louches se répandent aussi en Asie.
Solution: Par principe, refusez presque tout ce qui vient du racolage : si c’etait une si bonne affaire, il n’y aurait pas besoin de rabateurs: les gens viendraient d’eux meme.

Le farang dans le besoin:
On retrouve, sur les forums, des histoires de farang, qui prétextant s’etre fait volé leur argent/affaires soutirent de l’argent a des étrangers promettant un remboursement une fois de retour au pays, notamment le cas d’une vieille femme abordant des francais.
Solution: Proposez d’appeler l’ambassade, il y a des procédures prévues pour le cas ou ce genre de mésaventures arrivent réelement, mais ne donnez en aucun cas de l’argent liquide.

Quetes et enquetes:
On viendra peut etre vous voir pour remplir des questionnaires sur le tourisme, c’est juste un prétexte pour vous aborder et vous vendre quelque chose. A éviter. De meme vous serez solicité pour donner de l’argent pour des associations ou directement des mendiants. A vous de voir mais sachez que votre argent sera loin d’aller aux personnes a qui vous pensez le donner.

La location de véhicules: 2 roues et voiture:
Il est indispensable de prendre une assurance en Thailande, surtout lorsque vous voyez la facon dont les thais conduisent, de meme, soyez tres prudent au moment de choisir votre loueur, prenez-en un qui a bonne reputation.

L’arnaque aux sentiments
La plus connue des arnaques en Thailande: ce qui n’empeche pas des milliers de pigeons de tomber dans le piege, l’arnaque aux sentiments, certaines femmes thailandaises -en tres grande partie issues du domaine de la prostitution (mais pas seulement)- collectionnent les maris/sponsors sous couvert de mesonges souvent grossiers soutirent de l’argent a ces derniers persuadés de l’amour, de la fidélité et de l’utilité d’envoyer de l’argent a leur petite amie en Thailande.

La fausse accusation de vol
Sur internet, on peut lire le récit de plusieurs fausses accusations de vol dont ont été victimes quelques étrangers, certains dans des boutiques, une autre a l’aeroport de Bangkok, avec la complicité d’agents de police surement vrais ou faux d’ailleurs
Solution: Appelez la police touristique au 1155, gardez votre calme et ne payez – si obligatoire – que lorsque l’agent de la police touristique est présent, les agents de la police touristique parlent anglais et ont notamment pour but de protéger les étrangers victimes d’arnaques.

Les jet-skis
Les loueurs de jet-skis sont tres nombreux sont les plages les plus touristiques et la possibilité de louer un jetski a bas prix ravit souvent les touristes mais les arnaques sont tres fréquentes dans ce domaine, au moment de rendre le jet-ski, bizaremment le loueur trouve toutes les atuces possibles pour demander de l’argent au titre de dégration du jet-ski.
C’est malheureux mais il vaut mieux éviter de louer un jet-ski car meme si tous les loueurs ne sont pas fondamentalement malhonnetes, tous sont au courant. Attention aussi a qui vous laissez vos affaires si vous partez faire du Jet-ski.

Rendre la monnaie
Certains vendeurs peu scrupuleux ne vous rendront pas le montant exact de monnaie qu’ils vous doivent.
Solution: Essayez donc d’avoir toutes sortes de billets: grosses et petites coupures selon ce dont vous pensez avoir besoin. Une astuce utile peut etre d’avoir 2 portes monnaie: 1 pour les grosses coupures, l’autre pour les petites pour ne pas avoir a sortir une énorme liasse de billets a chaque petit achat.

Les contrefacons:
La Thailande est championne en matiere de contrefacon, soyez donc vigilant, si vous vous faites attraper a la douane, cela vous coutera beaucoup plus cher que des achats de vetements de marque authentique, cela ne vaut pas le coup de risquer de graves ennuis juste pour une copie de rolex fichue au bout d’un mois et des vetements de pietre qualite souvent mal imités, chacun jugera.

La drogue
Ce n’est pas une arnaque mais sachez que toute drogue est interdite en Thailande et que la peine de mort pour traffic de drogue est en vigueur dans le royaume , évitez donc comme la peste tout rabatteur pour de la drogue ou meme de fréquenter un consommateur.

La police / corruption
On entend dire beaucoup de mal de la police thaie: c’est plutot mérité en général. Pour ne pas tomber dans leur systeme de racket organisé, il vaut mieux toujours etre en regle, porter un casque en 2 roues, la ceinture en voiture …

J’espere ne pas vous avoir dissuadé de visiter la Thailande qui reste un pays magnifique et tres sur pour les voyageurs, et les thais un peuple honnete, charmant et hospitalier. Heureusement 99,9999% des voyages en Thailande se passent le mieux du monde, mais un touriste averti en vaut deux.

Les chutes d’Erawan

Le parc national d’Erawan est le plus beau de Thailande, le plus visité également, surtout célèbre pour ses chutes d’eau sur 7 niveaux, probablement les plus belles chutes d’eau d’Asie, il constitue avec le pont de la rivière Kwai, l’attraction touristique principale de la région de Kanchanaburi.

Le parc national d’Erawan se trouve à 65km de la ville de Kanchanaburi, ville située à 3h de Bangkok. Il est assez vaste, 550km², recouvert d’une jungle luxuriante assez dense, il est donc préférable de suivre le chemin balisé qui serpente à travers une nature paradisiaque et exotique, le sentier touristique longe les chutes d’eau. L’ascension marquée par différents palliers agrémentés de piscines naturelles à l’eau turquoise où la baignade est autorisée, Profitez d’une pause rafraichissante au bord de ces eaux cristalines, des poissons viendront nager à vos cotés et manger vos peaux mortes, ce ne sont pas des piranhas, le seul danger est de subir quelques chatouilles.
Le parcours à travers cette végétation tropicale luxuriante peuplée de singes et d’insectes dure 1h30 (3 heures aller-retour) si vous allez jusqu’au 7eme niveau, il faut tout de meme avoir une bonne condition physique mais l’effort est recompensé. La 7eme cascade a donné son nom aux chutes d’eaux, son aspect rappelle Erawan qui est un gigantesque éléphant blanc à 3 tetes dans la mythologie hindoue, tout cela sans ravitaillement, en effet il vous faudra laisser vos bouteilles d’eau et autre au 1er niveau.

Pratique:

Entrée: 500 baht (200 baht pour les – de 13 ans)
Horaires: 8h-16h
L’accès au niveaux 3, 4, 5, 6 et 7 des chutes d’eau ferme progressivement entre 15 h 30 et 16 h, Le sentier doit être quitté avant 16 h 30

Comment s’y rendre ?
des bus partent de la gare routière de Kanchanaburi de 8h à 16h
le trajet dure 1h30 (65km), le tarif est de 50 baht
En voiture ou en scooter: prenez la route 323 puis la route 3199 jusqu’au parc d’Erawan
 

Conseils:

– ne pas y aller le week et jours fériés pour profiter du calme et de la tranquilité
– Depuis fin 2012 les bikinis sont bannis du parc d’Erawan
– attention aux singes
– le chemin est glissant et accidenté, en particulier si vous voulez atteindre les niveaux les plus élevés, prenez des chaussures adaptées
– y aller de préférence à la fin de la saison des pluies, ou du moins éviter la saison sèche, le débit des chutes d’eau sera moins important
– attention, le dernier bus pour kanchanaburi (16h) est bondé

Le palais Vimanmek

Le palais Vimanmek fut construit par le roi Rama V qui à son retour d’Europe en 1897 achete des rizieres et des vergers entre les canaux Padung Krungkasem et Samsen avec son argent personnel, qu’il nomma le Dusit garden.

La premiere résidence royale construite dans le Dusit Garden fut le manoir Vimanmek qui était en fait son ancien palais d’été, la résidence Munthaturaltanaroj sur Koh Sri Chang et qui fut démontée et reconstruite. L’inauguration du manoir eu lieu le 27 mars 1901, le roi Rama V en fit sa résidence principale pendant 5 ans jusqu’à la construction du Amporn Satarn Mansion où il vécu jusqu’à sa mort en 1910. Le palais Vimanmek fut ensuite délaissé et la résidence royale fut déplacée au Grand palais.

En 1925, vers la fin de son règne, le roi Rama VII autorisa son épouse, la reine Indharasaksaji, à s’installer dans une partie du palais Vimanmek, après sa mort elle s’installa dans la résidence Suan Hong dans le nord du palais. Depuis, ce palais n’a plus été utilisé comme résidence royale.

Le roi Rama VII fit quelques rénovations comme l’installation de électricté et la réparation de la jetée principale au bord du lac artificiel creusé dans le jardin.

En 1982, à l’occasion des fêtes royales du bicentenaire de Bangkok, Sa Majesté la Reine a demandé la permission de Sa Majesté pour renover le manoir afin de l’utiliser comme un musée en l’honneur du roi Rama V en exposant ses photographies, de l’art et des artefacts commémorant ses visites royales en Europe, ainsi que de l’artisanat thaïlandais représentant le patrimoine national pour les générations futures.

Le manoir Vimanmek

Le manoir Vimanmek est la plus grande résidence dans le jardin Dusit. Son style architectural reflète une influence occidentale. Le bâtiment dispose de deux ailes à angle droit. Chaque aile mesure 60 mètres de long et 20 mètres de haut. Le bâtiment possède trois étages à l’exception de la partie où le roi résidait, qui est de forme octogonale et comporte quatre étages. Le rez de chaussée est en brique et en ciment, tandis que les étages supérieurs sont construits avec des planches en bois de teck doré. Il y a 31 chambres en tout, dont certaines expriment encore l’atmosphère de l’époque, en particulier les chambres, la salle d’audience et les salles de bains. Certaines salles exposent des œuvres d’art, par exemple, il y a une salle d’exposition d’argenterie, une salle d’exposition de céramique, une salle d’exposition de verrerie et une salle d’exposition de pièces d’ ivoire.

Outre le manoir Vimanmek Mansion et le manoir Amporn Satarn qui composent le jardin Dusit ou palais Dusit (comme il a été rebaptisé par le Roi Rama V), le Roi Rama V a attribué des parcelles de terrains pour la construction de résidences pour ses compagnes, sœurs, filles et ses autres épouses. Ces résidences, qui ne sont plus utilisées par la famille royale, ont été transformées en bâtiments du musée et en salle d’exposition pour les carrosses royaux.

Informations:
Heures d’ouverture 9:30-15:30 du mardi au dimanche.
Fermé le lundi, le 1er Janvier (Jour de l’An), les 13, 14 et 15 avril (jours Songkran) le 23 Octobre (Roi Chulalongkorn Memorial Day), le 10 Décembre (Jour de la Constitution) et le 31 Décembre (Saint-Sylvestre)
Droits d’entrée:
adultes thaïlandais 75 bahts
Etrangers 100 bahts
Enfants, étudiants, moines et nonnes: 20 bahts

Recommandations pour la visite:
portez une tenue correcte
Retirer ses chaussures avant d’entrer dans les batiments
Ne pas toucher
Ne pas parler trop fort
Les photos sont interdites à l’intérieur des batiments

Visites guidées: 4 Groupes / jour
(Seulement pour le manoir Vimanmek )
En Thai :
10h00 et 13h00
En anglais:
11h00 et 14h00

Tél. 02-281-6880, 02-281-5454, 02-628-6054

Le Grand Palais ou Palais Royal de Bangkok

Une visite de Bangkok ne serait complete sans une visite du Grand Palais (et du temple du bouddha d’émeraude)

Véritable émerveillement pour les yeux, le Grand Palais de Bangkok est l’un des monuments les plus célèbres de Bangkok. Construit en 1782, sur la rive gauche du Chao Praya, sous le règne de Rama Ier,
Lieu de résidence des monarques Thailandais, de leur cour et le siège du gouvernement pendant 150 ans. Le Grand Palais n’a rien perdu de son charme et attire de nombreux visiteurs chaque année grace à son importance historique, son architecture exceptionnelle et la richesse de ses détails. Si plus aucun role politique n’est joué dans son enceinte, le Palais Royal reste un lieu touristique très appécié et un lieu spirituel de premier plan, de nombreux évenements cérémoniels s’y tiennent chaque année, par exemple, les robes du Bouddha sont changées chaque saison, c’est un rituel important dans le calendrier bouddhiste.

Le complexe du Grand Palais comprend plusieurs batiments dont le Wat Phra Kaew (Temple du Bouddha d’Emeraude datant du XIVe siècle), qui est le temple bouddhiste le plus important de Thaïlande, il abrite un bouddha sculpté dans un seul bloc de jade, il se trouve dans un angle de la cour exterieure du palais.
Les autres lieux importants sont Boromabiman Hall et Amarinda Hall, la résidence du roi Rama Ier et le Palais de Justice.

La cour extérieure, près de l’entrée, abritait autrefois des ministères tels que l’administration publique, l’armée et la trésorerie.
La cour centrale était utilisée comme résidence royale et les salles pour la conduite des affaires d’État
La cour intérieure était le lieu de vie des épouses et filles du roi, et de leurs enfants males jusqu’à l’age de la puberté. Meme si elle n’est plus habitée aujourd’hui, la cour intérieure est encore complètement fermée au public.

Coté architectural, l’héritage du style siamois semblable au style d’Ayutthaya, l’ancienne capitale, est très visible sur les batiments du complexe du Grand Palais comme pour la plupart des édifices de l’époque, mais le palais en lui-même – mis à part le toit – est d’inspiration européenne.
Seules 2 salles du trône sont ouvertes au public, mais vous pourrez y admirer la richesse et la finesse de tous les détails.
Les salles de réception royales richement décorées sont encore utilisées pour les cérémonies importantes comme les couronnements, on peut y voir l’ancien trone royal avant l’utilisation de trones de style occidental utilisés aujourd’hui encore, il y a l’impressionnant Dusit Hall, qui peut etre classé comme le plus bel édifice dans ce style architectural, et un musée qui contient des informations sur la restauration du Palais Royal, des maquettes et de nombreuses images de Bouddha.
Les visiteurs peuvent aussi découvrir la spacieuse salle de réception de style européen: Grand Palace Hall ou Chakri Maha Prasat.

Remarque:
Les règles à observer lors d’une visite du Palais Royal sont les memes que dans un temple. Le Grand Palais avec Le Temple du Bouddha d’émeraude est le site le plus sacré de Thaïlande. Epaules couvertes, pas de shorts ou de débardeurs, pas de pieds nus, vetements décents… Des vetements sont disponibles à l’entrée si vous n’avez pas la tenue adéquate. Evidemment, un comportement correct et respectueux est de rigueur.

Horaires d’ouverture:
08:30 – 15:30 tous les jours
Durée de la visite: Environ 4 heures
Localisation: Na Phra Lan Road, Rattanakosin (vieille ville)
Photos interdites à l’intérieur des batiments
Billets vendus de 8h30 à 15h30 au prix de 500 bahts. Un billet inclus aussi l’entrée au Palais Vimanmek et à la Salle du Trône Abhishek Dusit.

Les temples de Bangkok

La Thailande est un pays où le bouddhisme est très présent, rien qu’à Bangkok, on dénombre + de 400 temples, impossible de les visiter tous, voici donc une liste des plus temples qui valent bien une visite:

– le Wat Po ou temple du Bouddha couché
– le Wat Phra Kaeo ou temple du Bouddha d’Emeraude
– le Wat Traimit
– le Wat Benchamabophit ou temple de marbre
– le Wat Arun ou Temple de l’Aube
– le Wat Mahatat
– le Wat Sutat
– le Wat Saket ou Temple de la Montagne d’Or

Les consignes de visite:
Les temples sont des lieux de culte avant tout et il est nécéssaire de comprendre et de respecter certaines règles lorsque vous les visitez:
– enlevez vos chaussures avant d’entrer dans un temple
– portez une tenue adaptée, pas de shorts, épaules couvertes, pas de tenue trop courte …
– ne dirigez pas vos pieds vers une image ou statue de bouddha ou un moine
– Respectez toutes les images sacrées
– Comportez vous bien dans un temple, soyez relativement silencieux
– dans certains endroits les photos sont interdites

Le Sepak takraw

Très populaire en Asie du Sud-est, ce sport est né en Malaisie aux alentours du XVe siècle selon les premiers récits écrits, plus tot selon certains. C’est une sorte de foot-volley avec une balle en bambou tréssé ou en rotin. La balle doit avoir une circonférence de 40 à 43 cm et un poids de 360 à 400g. Le terrain mesure 13,4m par 6,1m (comme pour un terrain de badmington), il est séparé par un filet haut de 1.5m.
Il se joue avec 2 équipe de 3 joueurs qui doivent éviter que la balle ne tombe par terre. Les équipiers peuvent se faire des passes mais pas plus de 3, sinon le point va à l’adversaire, un match se joue en 2 sets gagnants, la 1ere équipe à 21 points remporte le set.
Il y a meme une association de sepak takraw en France: http://www.takrawfrance.com/

L’Issan

L’Issan (qui s’écrit aussi isaan,isan ou esarn) est la plus grande région de Thailande, située dans le nors-est du pays, sur le plateau de Korat. C’est une région immense, c’est également la plus pauvre, la moins touristique, en contrepartie, elle offre des charmes differents, c’est surement la region la plus authentique, la plus rurale, la plus accueillante grace à l’hospitalité de ses habitants. L’Issan possède également sa propre langue: le thai-issan parlé par 15 millions de personnes, sa propre gastronomie, sa propre culture. La pauvreté de la region pousse la plupart des jeunes d’issan à aller travailler à Bangkok notamment, dans des quartiers et villes péripheriques entières, peupleés à majorité d’issan qui forment la main d’oeuvre principale des usines de la région de Bangkok. Ils sont parfois victimes de discrimination, de par leur région d’origine et la couleur plus mate de leur peau. Les issans sont très fiers de leur région et de leur culture, qui est assez proche de celle du Laos voisin, la majorité de la population est d’origine laotienne mais depuis 1935, date de l’entrée de l’issan dans le royaume, l’inteération est entiere.

La région est principalement agricole, la culture du riz représentant la majeure partie de l’agriculture locale, les autres cultures incluent notamment la canne à sucre, le coton, l’hevea. La production de soie est aussi très importante dans la région.

La culture issanaise a plus en commun avec le Laos qu’avec la Thailande. Au niveau culinaire, la différence notable avec le reste du pays est l’utilisation de riz gluant au lieu du riz traditionnel, les plats sont aussi plus pimentés. Les spécialités régionales sont le som tam (salade de papaye verte, tres epicée), le laab (salade de viande, poulet, porc ou boeuf), et les viandes et poissons grillés. Parmi les plats plus  »originaux » de la région, on trouve des insectes, lézards dans les marchés de campagne.

Le vetement traditionnel qui est de moins en moins porté, est le sarong pour les femmes, il y a aussi un modele de ce vetement pour les hommes, qui les portent avec un pakama, piece de tissu à tout faire surtout utilisé comme ceinture.

La musique traditionnelle d’Issan est le Morlam, ce type de musique a dépassé les frontières de l’issan et est joué dans toute la Thailande.