Recette : Soupe Khmer

Bonjour,
voici la recette de​ la photo postée par Nad Oum avant hier.
Il s’agit d’une soupe khmer d’origine chinoise consommée en petit déjeuner dans la rue ou chez soi partout au Cambodge et au Vietnam du sud. En khmer on appelle cette soupe le kuy teav.
Chez nous, cette est idéale en plat principal et surtout en temps de froid… 😉

Ingredients
1 kg d’os de porc ou une carcasse de poulet
1 morceau de foie de porc
2 cuillères à café de crevettes séchées
2 cuillères à café de sauce de poisson
500 g de nouilles de riz
500 g de porc haché
3 cuillères à café de vin de riz
3 cuillères à café de sauce de soja
1 cuillère à soupe de miel
1 cuillère à soupe d’huile de sésame
400 g de crevettes crues , pelées et déveinées
Sel
Poivre blanc de Kampot

Accompagnement
2 poignées de germes de soja
½ bouquet de coriandre hachée
4 oignons frais , hachés
1 cuillère à soupe de sauce de poisson
3 cuillères à café de Sriracha (voire plus selon le goût)
2 citrons verts , coupés en 4

Méthode :
1. Dans une marmite, à feu fort, faire bouillir les os de porc ou la carcasse de poulet pendant 10 minutes à partir de la reprise de l’ébullition.
2. Égoutter et jeter l’eau de cuisson.
3. Redéposer les os de porcs ou la carcasse de poulet dans la marmite et remplir d’assez d’eau pour couvrir les os d’au moins 5 cm.
4. Ajouter les crevettes séchées et mélanger.
5. Ajouter le foie et laisser mijoter à feu doux pendant une bonne demi heure (le foie doit etre cuire à point)
6. Écumer au fur et à mesure toute la mousse qui se forme sur la surface du bouillon. Ajouter de l’eau bouillante si
nécessaire, pour maintenir le même niveau.
7. Retirer les os du bouillon à l’aide d’une écumoire et laisser refroidir pendant 5 minutes.
8. Retirer la viande des os et réserver. Tranchez en fines tranches le foie et le réserver.
9. Ajouter la sauce de poisson au bouillon puis assaisonner de sel et de poivre au goût.
10. Laisser mijoter le bouillon à feu doux pendant que la préparation du reste de la recette.
11. Porter à ébullition une grande casserole d’eau, cuire les nouilles, pendant 30 secondes, égoutter et rincer immédiatement
à l’eau froide.
12. Dans une grande poêle à feu moyen-vif, ajouter le porc haché, et bien mélanger. (Écraser la viande hachée au fur et à
mesure de la cuisson à l’aide d’un presse purée).
13. Ajouter le vin de riz, la sauce soja et le miel. Cuire pendant environ 10 minutes en remuant régulièrement.
14. Ajouter la viande récupérée des os ou de la carcasse et l’huile de sésame, mélanger puis réserver.
15. Amener le bouillon à ébullition sur un feu vif.
16. Placer les crevettes dans une passoire en métal et immerger la passoire dans la marmite pour cuire les crevettes pendant quelques minutes dans le bouillon frémissant.
17. Retirer la passoire et égoutter et réserver les crevettes.
18. Répartir les nouilles dans 4 grands bols ou assiettes creuses.
19. Ajouter des crevettes, du porc, du foie, et un peu de chaque accompagnement dans chaque bol : Germes de soja, coriandre
hachée, oignons frais hachés, sauce de poisson, sauce chili Sriracha, citrons verts)
20. Verser du bouillon dans chaque bol.
21. Servir fumant avec des garnitures supplémentaires sur le côté.

Essayez, c’est délicieux !

Obtenir la carte consulaire

Si vous résidez en Thailande (ou dans un autre pays étranger) depuis ou pour plus de 6 mois, il est vivement recommandé de s’inscrire sur le registre des français
établis hors de France. C’est gratuit et présente de nombreux avantages: faciliter les démarches administratives, la délivrance de papiers d’indentité, passeport …. se placer sous la protection consulaire de la France (comme indiqué au dos de la carte) , obtention de prestations sociales comme des bourses scolaires si dument justifié et recupérer la TVA lors d’achat faits en France.

les pieces demandées:
– le formulaire de demande disponible ici: http://www.ambafrance-th.org/IMG/doc/Formulaire_inscription_registre_au_…
– justificatif de votre identité et de votre nationalité : la copie des pages d’identité de votre passeport ainsi que de la page comportant votre visa de séjour en Thaïlande ou le tampon d’entrée
– 1 photographie d’identité : format 35 x 45 mm, le visage doit occuper entre 70% et 80% de la hauteur de la photo, face et tête nue, fond blanc ou clair, récente et parfaitement ressemblante. Au verso, vous indiquez votre taille et la couleur des yeux. ATTENTION : les articles de coiffure comme les pinces, barrettes ou nœuds sont admis lorsqu’ils sont discrets. Tout ce qui sert à couvrir la tête (chapeau, casquette, coiffe, voile, bandeau, calotte) entraîne le refus de la photo. Les yeux doivent être visibles et les lunettes à verres fumés, reflets ou montures pouvant déformer le regard seront refusées
– La copie d’un justificatif récent du domicile : factures diverses relatives au logement (gaz, électricité…), relevé bancaire, contrat de bail, contrat d’assurance, etc.
– éventuellement une copie intégrale de votre acte de naissance.
– éventuellement la copie recto-verso de votre carte nationale d’identité
– éventuellement la copie de votre livret de famille.

Comment faire la demande ?
– Sur place (prise de rendez vous obligatoire par téléphone au 02 657 51 00) :

Ambassade de France à Bangkok
Service administration des Français – Inscription à distance
Tour CAT
23 ème étage
Charoenkrung Road
Bangrak
Bangkok 10500
– Par correspondance (n’envoyez aucun document original) à l’adresse précédente, ajouter une enveloppe timbrée à 20 bahts libellée à votre adresse.

Votre carte consulaire sera éditée sous quelques jours, elle est valable 5 ans, n’oubliez pas de signaler tout changement d’adresse, naissance, mariage, divorce … et de demander votre radiation à votre départ du pays.

La double nationalité en Thailande

Un sujet qui fait toujours débat, suite a un mariage ou la naissance d’un enfant: la double nationalité est-elle autorisée en Thailande ?

Force est de constater que:

– dans la loi thailandaise, rien n’interdit de posséder la double nationalité.
– 2 anciens premiers ministres possedent d’autres nationalités que la nationalité Thailandaise.
– passer l’immigration en présentant les 2 passeports, un thai et un etranger ne pose visiblement aucun probleme.
– présenter les documents d’une personne qui a les 2 nationalités au ministere des affaires étrangeres de Thailande au vu et au su de plusieurs fonctionnaires n’a sucité au probleme (d’apres mon experience personnelle).

Donc, dans les faits, la double nationalité est tolerée, mais:

– la personne qui a les 2 nationalités ne pourra faire valoir sa seconde nationalité (francaise dans notre exemple) lorsqu’elle sera sur le territoire thailandais.
– Si la personne bi-nationale entre en Thailande avec un passeport étranger, il lui faudra accomplir les memes démarches que les étrangers (demande de visa…).

La solution qui consiste donc a voyager avec 2 passeports, présentant le passeport étranger a l’immigration étrangere et le passeport thai a l’immigration thaie est bien tolérée et tres couramment utilisée.

Conduire en Thailande

Si vous souhaitez conduire une voiture en Thailande, voici quelques informations qui pourraient vous etre utiles.

Les risques de la conduite en Thailande

Permettez moi de commencer par une mise en garde sur les dangers de la conduite en Thailande, outre la conduite à gauche (volant à droite) , c’est surtout la manière de conduire assez anarchique des thais qui est problématique, ajoutez à cela un grand nombre de 2 roues, une présence policière qui s’apparente plus à du racket qu’à de la prévention routère, l’alcool au volant surtout le soir et lors des périodes de fetes et la conduite sans permis (quand le permis n’a pas été tout simplement acheté) et vous obtenez un nombre d’accidents reccord malgré un parc automobile plutot récent et des routes en bon état général. Et dans le cas où vous auriez un accrochage ou accident, vous seriez souvent , en tant qu’étranger, considéré comme en tord avec tout ce que ça comporte.

Désolé pour ce petit topo pas très rejouissant mais les néophytes doivent être prévenus des risques, surtout à Bangkok, toutefois ces propos sont à nuancer, avec beaucoup de prudence et un niveu de conduite, vous pourrez profiter de l’avantage d’etre autonome au volant sans aucun soucis

Quel permis emporter

Si dans les faits, le permis de conduire français est accepté, il est à mon avis indispensable de faire un permis de conduire international,
les petites compagnies locales de location de voitures ne demandent meme pas le permis de conduire, juste le passeport + carte bleue, tandis que les
compagnies internationales exigent le permis de conduire international, raison de plus pour faire votre permis international, qui de plus, est gratuit, et valide 3 ans et fait immédiatement en préfecture ou par correspondance
Le permis de conduire international est une traduction de votre permis national. Pour le faire, rendez-vous à votre préfecture ou sous-préfecture
avec les pièces suivantes et leur photocopie : une pièce d’identité ;2 photos d’identité semblables ;votre permis de conduire français en cours de validité ;
un justificatif de domicile ;un formulaire de demande de permis de conduire internationale (disponible en préfecture)
Si vous etes résident, meme temporaire, vous pouvez obtenir le permis de conduire thai par équivalence avec votre permis national, voir ici.

Louer une voiture en Thailande:

Il existe une multitude d’offres de location, difficile de faire un choix. Et si parmi les très nombreuses sociétés locales de location de véhicules, il en existe de sérieuses, ma préférence
se porte sur les compagnies internationales pour l’assurance et les garanties qu’elles proposent en cas de soucis.

Une mère tue son enfant

Une mère a enfermé son nouveau-né dans un sac de vêtements, qu’elle a lesté avec de la terre et des graviers et l’a jeté dans une piscine, tuant son enfant. Pattaya, le 9 Mars 2011 [PDN]: A 07h00, le colonel Prapan Wangkha-ORM (inspecteur au poste de police de Nong Kham, Sriracha), a été informé par le sauveteur Sawang Pratheep qu’un corps de nouveau-né a été découvert, dans un sac et jeté dans une piscine située dans le Parc industriel Sashaphat Sriracha. La police partit enquêter sur cette affaire. Sur la scène du crime, la police a trouvé le corps du bébé caché dans un sac de vêtements. Le bébé était habillé en rose avec la marque TPN écrit sur lui. La jeune fille nouveau-né a été trouvée dans un état horrible – le cou tourné et le cordon ombilical encore intact. La police a estimé que la petite fille devait peser environ 2 kg. Dans le sac, en plus des graviers, il y avait aussi un haut noir à manches longues, qui pourrait appartenir à la mère. Mme Supin Malipan, la femme de ménage de la Société TPK agée de 42 ans a trouvé le sac noir qui flottait sur l’eau, quand elle est arrivée pres de la piscine pour effectuer son nettoyage quotidien. Elle ramassa le sac et fut terrifié de découvrir une tête de bébé mort. Elle a immédiatement contacté la police. La police pense que la mère sans cœur est probablement une jeune ouvriere, qui est tombée enceinte et s’est alors rendu compte qu’elle ne pouvait pas élever l’enfant. Par conséquent, elle a décidé d’envelopper le bébé dans les vêtements, de les lester avec des graviers en espérant que le sac tombe au fond de la piscine. Cependant, le sac n’était pas assez lourd. Il finit par flotter à la surface de l’eau. La police pense que le bébé est peut-être décédé d’une torsion du cou après avoir été enfermé dans le sac entre les vêtements. Le corps du nouveau-né a été amené a l’hôpital Udom Bay pour une autopsie afin de déterminer la cause du décès. La police vérifie les caméras de surveillance des usines autour de la piscine, dans l’espoir de retrouver la mère sans cœur et de procéder a son arrestation.

Des voleurs appréhendés avec de nombreux objets volés

Nong Kham. La police a arrêté un couple qui travaillait comme voleurs tres actifs dans les dortoirs et appartements d’employés d’usine. 9 mars 2011, [PDN]: À 14h30, le colonel de police Wittaya Sriprasertpap; chef du poste de police de Nong Kham, pres de Sriracha, ainsi que le lieutenant-colonel Kritmongkut et la brigade d’intervention de la police ont arrêté M. Wutthipong Numjan (23 ans) et Mme Wassana Wongsarakit (25 ans). Ils ont travaillé ensemble comme voleurs dans des dortoirs et des chambres après le depart des propriétaires pour leur travail en usine. Après enquête, la police a decouvert que les deux suspects étaient au chômage, mais qu’ils ont toujours assez d’argent à dépenser tous les jours et même pour acheter de la drogue. Lors de la fouille de leur appartement, les policiers ont été choqués par le grand nombre d’objet volés présents dans la piece. Les objets trouvés ont été répertoriés dans ces catégories:
– Bijoux: des pièces de monnaie, 80 différents styles de colliers de Bouddha, plus de 30 colliers d’or et bijoux ainsi que 2 recus qui peuvent être utilisés pour échanger de l’or chez un prêteur sur gages.
– Les objets technologiques: 15 téléphones portables, des ordinateurs et 10 téléviseurs.
– Véhicule: une Honda Wave – utilisée pour le transport d’objets volés.
– De la drogue: 3 morceaux de Ya-Ice et autres amphétamines.
– Divers: 2 ordinateurs portables, 8 tirelires – 3.000 Baht en liquide – 2 objets pour couper le verre, 8 clés de moto de différentes marques, un sac contenant 40 vetements assortis.
Les deux suspects ont avoué qu’ils ont volé des objets dans des dortoirs et des appartements. Leurs complices étaient M. Phimai Khumbua, âgé de 24 ans et Mme Areerat Promwong, âgée de 22 ans. Ces voleurs se réunissent souvent a Nong Kham, Sriracha, Laem Chabang, Bowin. Les suspects ont expliqué que tous les biens volés étaient destinés à être vendus pour de l’argent qu’ ils voulaient utiliser pour acheter de la drogue. Malheureusement, ils ont été arrêtés. Beaucoup de victimes, dont les biens ont été volés, ont déposé plainte au poste de police de Nong Kham, et dans d’autres villes de la région de Sriracha. Les personnes qui avaient déclaré le vol de leurs biens ont été soulagés de retrouver leurs objets au poste de police de Nong Kham. Toutefois, afin de récuperer leur propriété, ces personnes doivent apporter la preuve que les éléments identifiés leur appartiennent. La procédure judiciaire va se poursuivre.

Un citoyen suisse se pend a Pattaya

Un citoyen suisse de 60 ans a été retrouvé pendu dans une maison dans cette station balnéaire. Le corps de Steineer Rolf Anton a été retrouvé par sa sœur cadette dans une maison du district de Bang Lamung. La sœur a dit qu’Anton vivait dans cette maison depuis quatre ans. Elle est arrivée en Thaïlande la semaine dernière pour prendre soin de son frère. Elle a aussi déclaré que son frère commencait a deprimer depuis le depart de sa petite amie thaïlandaise, ce qui pourrait être la raison de son suicide.

Deux hommes arretés pour fausse declaration au sujet d’un vol de moto à Jomtien

Deux hommes ont été arrêtés par la police à Jomtien, mercredi soir, après avoir menti à la police au sujet du vol de leur moto. En premier lieu, Khun Saeksan âgé de 31 ans et le conducteur de la moto déclarée volée agé de 17 ans se rendirent au poste de police de Dongtan déclarant que sa moto venait d’être volée et qu’il avait également été agressé par les voleurs avant leur fuite. La police avait des doutes sur cette histoire et finalement, le jeune homme de 17 ans a admis avoir inventé cette histoire car il avait peur que sa grand-mère découvre qu’il avait prêté le véhicule à un soi-disant ami pour aller acheter des comprimés de Yabba, l’ami n’est jamais revenu volant la drogue et le 2 roues. Les deux hommes ont donc inventé cette histoire de vol aggravé, mais ils ont été demasqués par la police, qui s’est rendu compte de la supercherie des le début.

Maradona assiste au spectacle de l’Alcazar

Le Cabaret de Pattaya l’Alcazara été heureux d’accueillir la légende du football argentin Diego Armando Maradona et sa compagne Veronica Ojeda en tant qu’invités d’honneur pour une représentation spéciale à la salle de spectacle du cabaret dans la soirée du vendredi 4 Mars. Au cours de sa brève visite dans la ville pour un séjour privé, Maradona a eu la chance d’assister a un spectacle de chant et de danse et d’approcher quelques-unes des belles étoiles de l’Alcazar.