Débat sur la motion de censure en Thailande 15-17 mars

Le débat sur la motion de censure aura lieu les 15, 16 et 17 Mars, a déclaré lundi le porte parole Chai Chidchob. Il a dit qu’il a mis la motion de censure a l’ordre du jour. Le vote de confiance aura lieu le 18 Mars. Chai a aussi déclaré qu’il a informé le Premier ministre Abhisit Vejjajiva de la tenue du débat.

La police libere une partie de Phitsanulok Road

Police a dégagé une partie de Phitsanulok Road lundi matin au niveau du pont Chamaï Maruchet. La police enlevé les tentes de l’Armée du Dharma en face de la porte près du pont à 05h17. Pol Maj Gen Wichai Sangpraphai, le commandant de la Division Metropolitan 1, a dit que la police voulait simplement dégager la route en face de la porte de la Maison du Gouvernement afin que les fonctionnaires puissent pénétrer facilement dans l’enceinte. Il a dit qu’il avait coordonné avec les dirigeants de l’Alliance du peuple pour la démocratie le depart des manifestants pour libérer une partie de la route.

Fin heureuse pour un garçon de 3 ans pris au piège dans un portail mécanique

Un garçon de trois ans a été liberé apres etre resté coincé dans le portail motorisé d’une maison appartenant à son grand-père. Vendredi soir, des unités de sauvetage ainsi que le maire de Sattahip, se sont précipités vers la maison en question, située dans le village Marine House 17. Les secouristes ont commencé à démonter la porte, tandis que le garçon, qui a été pris dans le mécanisme de la porte, restait calme et semblait être indemne hormis des contusions au visage. Après seulement 10 minutes, le garçon a été libéré et, par mesure de précaution, il fut envoyé à l’hôpital Queen Sirigit où les médecins ont confirmé le garçon n’a subi ni blessure superficielle, ni blessure interne. Nous avons ensuite parlé avec les parents du garçon qui ont expliqué que le garçon était en train de chercher son chat, qui était derriere le portail. Le père du garçon nettoyait sa voiture et il a demandé à sa femme d’ouvrir la porte pour qu’ils puissent récupérer le chat, ne réalisant pas que son fils était en quelque sorte dans le mécanisme. Il a décidé de ne pas inverser le mécanisme au cas ou son fils serait blessé et a attendu l’aide des sauveteurs. Le garçon a ensuite été ramené à la maison et la famille a clairement réalisé la fin heureuse de sa mésaventure. 

Un vol à main armée de 8 minutes dans une épicerie

La caméra de sécurité du magasin a enregistrée les images d’un jeune voleur qui a pris moins de 8 minutes pour voler une épicerie, partant avec un butin de 3.000 Baht en liquide. Pattaya, le 11 Mars 2011 [PDN]: A 22h10, le surintendant général de la police du district de Banglamung Somnuek Janket, a été informé qu’un vol a main armée a eu lieu chez Green Net, la Station service de Bang Jak. La police se précipita vers le lieu du crime avec le Lieutenant Gen Supachat Piemmanas, et d’autres policiers. La victime, Miss Natcha Pattathom, âgée de 19 ans (réside au n ° 75, Moo.12, Nongsonghong, Khonkhaen), était encore sous le choc quand la police est arrivée. La victime décrit le suspect comme un homme thaïlandais, âgé d’environ 25-30 ans, vêtu d’un t-shirt noir a col rond et d’un jean. Il portait un casque, conduisait une Yamaha noire avec une bande blanche, avec une plaque d’immatriculation inconnue. Elle a dit à la police qu’elle travaillait seule dans la boutique et a vu des hommes debout à l’extérieur du magasin. Le suspect a attendu jusqu’à ce qu’il n’y ait pas d’autres clients dans le magasin, puis il entra dans la boutique avec son casque. Le suspect fit semblant d’acheter un paquet de cigarettes au comptoir. Lorsque la victime a remis le paquet de cigarettes au suspect, il a sorti son arme et l’a braquée directement sur elle. Le suspect a demandé à la victime de donner tout l’argent présent dans la caisse, y compris les pièces de monnaie. La victime obéit immédiatement sans aucune hésitation, effrayée et craignant pour sa vie. Le voleur a obtenu son argent – un montant d’environ 3.000 Baht. La victime a ajouté que le suspect lui ordonna de surveiller les éventuels témoins à l’extérieur du magasin, mais il n’y avait personne. Le voleur lui a dit de rester à l’intérieur alors qu’il s’enfuyait rapidement. Miss Natcha est restée à l’intérieur du magasin jusqu’à ce que le pompiste, M. Wittawat Nopawan, entre dans la boutique. M. Wittawat dit à la police que le suspect s’est arrêté a la station d’essence pour faire le plein pour 50 bahts, avant de venir au magasin. Le pompiste n’a pas fait attention au suspect parce qu’il pensait que le voleur n’était qu’un banal client. La police a vérifié la caméra de sécurité. Le moment de l’incident a été enregistré à 22 heures 06 Le suspect a pris moins de 8 minutes pour dévaliser le magasin. Le général de police Somnuek Janket a déclaré que la police a prévu d’interroger la victime et les témoins pour plus d’informations. Aussi, une photo du voleur obtenue à partir de la caméra de sécurité sera diffusée. Il est probable que le voleur soit un habitant de la région.

Une cigarette provoque un petit incendie dans un immeuble d’habitation dans le centre de Pattaya

Une cigarette, jetée par la fenêtre d’un appartement est tombée sur des vêtements laissés au soleil pour sécher et a provoqué un petit incendie. Des unités de Sapeurs-Pompiers ont été appelées Soi Doodee dans le centre de Pattaya dans un complexe d’appartements et les sauveteurs sont arrivés a la chambre 211, pièce où l’incendie a été signalé. Un garçon de 17 ans a été apercu jetant une cigarette allumée depuis le 2ème étage de l’immeuble, la cigarette est tombée sur les vêtements qui étaient déjà secs, étendus à l’extérieur d’une fenêtre au 1er étage. Les dégâts ont été minimes et aucune blessure n’a été signalée.

11 bars sans licence de Pattaya fermés par la police

11 bars soupçonnés de ne pas avoir de licence et opérant hors des zones de divertissement autoriseés ont été perquisitionnés par les responsables des licences du district de Banglamung vendredi soir. Chaque bar ne disposait pas de licence et ouvrait également hors des horaires autorisées pour les zones de divertissement. Les bars sont situés autour de Pattaya du nord au sud de Pattaya et lors des raids, les propriétaires et les gestionnaires ont été arrêtés et les employés ont été entendus pour s’assurer qu’ils étaient âgés de plus de 20 ans. Bien que rien de grave n’ait été trouvé dans les bars, ils ont tous été fermés en attendant l’enquête menée par l’unité des licences. C’était le second raid en 2 semaines et les lieux visés la première fois ont été rouverts et ré-inspectés par la police vendredi soir.

Cinq parieurs arretés par la police de Pattaya sur la plage de Jomtien

Un groupe de parieurs illégaux a été arreté sur la plage de Jomtien à seulement 200 mètres d’une zone de police. À 5h30, vendredi matin, une patrouille de police a repéré un groupe fort d’hommes assis et buvant autour d’une table. Cela aurait été acceptable à l’exception du fait que certains éléments sur la table laissait penser a des activités illégales. Les policiers se sont approchés, ce qui a confirmé leurs soupçons qu’un jeu d’argent était organisé et des paris étaient placés sur le jeu. Le jeu d’argent a été stoppé et les cinq hommes âgés de 26 à 46 ont été arrêtés et emmenés au poste de police de Dongtan, où ils ont été accusés de jeux d’argent et incarcérés en attendant une comparution vendredi matin.

Le pheu Thai veut faire condamner le 1er ministre Abhisit

Le Pheu Thai Party veut poursuivre le Premier ministre, Abhisit Vejjajiva, pour son implication dans une fraude aux droits d’importations d’une compagnie internationale de tabac portant sur 68 de milliards de baht de droits à l’importation entre 2003 et 2007. « L’une des accusations contre Abhisit est son inteference dans la procédure judiciaire dans une affaire de fraude fiscale impliquant Philip Morris (Thaïlande) Limited,« a déclaré dimanche le porte-parole adjoint du parti Yuthapong Jarassathian . Yuthapong a déclaré que M. Abhisit est intervenu dans l’examen des poursuites, ce qui a entraîné l’abandon des poursuites contre la compagnie.

Une ancienne toxicomane récidive

Une ancienne condamnée pour usage et trafic de drogue, Mme Kook a été encerclée de voitures de police à un feu rouge, alors qu’elle se rendait à Sattahip pour vendre 8.800 amphétamines. Pattaya, le 9 Mars 2011 [PDN]: A 09h30, M. Chaichan Aiemcharoen, le chef de la police du district de Sattahip, le capitaine Suranan Saengrattanakul, chef de la Divsion de la répression des drogues de Sattahip et d’autres officiers ont arrêté Mme Pondsri Poonpoem (aka Kook), âgée de 29 ans (qui réside au n ° 54 Soontornpoo Soi, Tangkean, Klang, Rayong) en possession de 8.000 amphétamines. La saisie a eu lieu à mi-chemin entre Rayong et Sattahip alors qu’elle était en route pour vendre de la drogue à Sattahip. La Division de répression des drogues enquetait sur un réseau de drogue à Bangkok et la prison de Klongprem. Le policier a arrêté un trafiquant de drogue qui était également un membre du réseau de la suspecte. La police a envoyé un agent infiltré rejoindre le réseau et a donc confirmé que la suspecte était cachée a Klaeng, dans la region de Rayong. Après la rencontre entre la suspecte et l’agent d’infiltration, ils ont transporté 8.800 amphétamines à Sattahip dans une voiture de location. La police a organisé une opération d’infiltration, lors de laquelle un achat de 500 amphétamines (pour un coût de 30.000 baht) a été fait. Lorsque la voiture de la suspecte s’est arrêté à un feu rouge, 3 voitures de police l’ont encerclé et l’équipe de police a immédiatement procédé à l’arrestation. La police a fouillé la voiture et trouvé 8300 amphétamines et de l’argent. La suspecte a avoué que pendant les trois ans et demi qui ont précédés, elle était incarcerée a la prison de Rayong pour possession de drogue. En prison, un détenu de la prison lui a fait connaître le réseau de trafic de drogue, que la suspecte a rejoint après sa libération. Elle a pris contact avec un des dirigeants du réseau, qui s’est identifié comme un agent de police de Bangkok. Il a engagé la suspecte pour transporter de la drogue dans les autobus et les transports dans différents endroits de Pathumthani. Elle a fait du traffic de drogue plus de 10 fois, soit plus de 30.000 amphétamines. Elle a reçu le paiement sur ses comptes bancaires. Le dernier paiement a été fait suite au transport de 20.000 pilules dans un bus de Pathumthani jusqu’à son domicile a Klaeng, pres de Rayong. Elle les a ensuite distribués à d’autres petits réseaux de trafiquants de drogue. Elle avait prévu de distribuer les 8.800 pillules à 10 petits revendeurs de la région de Sattahip. Elle a également avoué plus tard qu’elle a vendu plus de 100.000 pilules a Sattahip.

Un francais controllé avec du Ya-ice sur lui

Un agent de circulation de Pattaya a mis en place un poste de contrôle dans le sud de Pattaya et a pris un Français en possession de Ya-Ice, une drogue de la classe 1. Pattaya, le 27 Février 2011, Vers 00h30, le Maj Col Thanaphong Phothi, un inspecteur de police en charge de la circulation de Pattaya, demande a une équipe de police de la circulation de mettre en place un point de contrôle pour se charger de la circulation et relever des infractions sur Thappraya Road, près du Marine Hôtel, dans le sud de Pattaya. Un ressortissant français, M. Sebastian Killami (34 ans), qui conduisait une moto Suzuki Hayate noire présentait un comportement suspect qui incita la police a le controller, les policiers ont trouvé 0,51 grammes de Ya-Ice conservés dans une poche de son pantalon. En interrogatoire, M. Killami a déclaré qu’il avait acheté le Ya-Ice a un dealer thaïlandais dans un lieu de divertissement du Sud de Pattaya. Il l’a acheté pour sa propre consommation dans sa chambre. Avant d’etre appréhendé, il conduisait une moto pour aller dans un autre lieu de vie nocturne mais il est tombé sur un barrage de police. L’agent a donc arrêté M. Killami lui demandant de fournir un échantillon d’urine pour le test de consommation qui s’averra positif. M. Killami a été mis en accusation pour possession de drogue(Ya-ice).