le Mékong

le Mékong ou Mae Nam Kong (mère de tous les fleuves) est le 4ème fleuve d’Asie par le débit, le 10ème du monde, il prend sa source dans l’Himalaya et serpente sur 4500km à travers l’Asie du sud-est, en Chine, au Laos, au Myanmar, en Thailande puis se jete dans l’océan au Vietnam en formant un delta de 9 bras, d’où son surnom, le fleuve des 9 dragons.

Le fleuve abrite plusieurs especes typiques comme le poisson chat géant (plaa beuk). C’est le plus gros poisson d’eau douce du monde. Il mesure entre 2 et 3 mètres de long et peut peser jusqu’à 300 kilos. Sa durée de vie varie entre 6 et 12 ans. Sa population a diminué de 80% au cours des 15 dernières années et des dauphins d’eau douce (dauphins de l’Irrawaddy) il ne reste que 75 spécimens de ces mammifères au Cambodge et au Laos. La pollution du fleuve serait responsable de la disparition de cette espèce.

Le Mékong marque la frontière entre la Thailande et le Laos depuis le traité de Bangkok du 30 octobre 1893 signé par la France et la Thailande, le pont de l’amitié, enjambe le fleuve à quelques kms de la capitale Laotienne, Vientiane, c’est un passage bien connu entre les 2 pays, au pied de ce pont se trouvent plusieurs restaurant avec vue sur le fleuve, lors de la saison seche, de nombreux bancs de sable sont découverts par la baisse du niveau du Mékong, et on peut pique-niquer sur ses rives, c’est aussi un endroit très prisé lors du festival de Songkran.

Il est possible de louer un bateau pour faire une promenade sur le Mékong, le fleuve est navigable, à la saison sèche des petites iles et des rochers affleurent et peuvent etre dangereux. Le couché de soleil sur le mékong à Vientiane mérite vraiment le coup d’oeil.
Le niveau du fleuve et sa faune sont menacés par des barrages hydro-électriques principalement construits par la Chine et la Thailande (construction de plus de 30 barrages sur le Mékong), menacant aussi les 70 millions de personnes qui vivent grace au fleuve, peche et agriculture ainsi que la biodiversité exceptionnelle du bassin du Mékong qui serait la 2eme plus importante au monde derrière le bassin amazonien.