L’Issan

L’Issan (qui s’écrit aussi isaan,isan ou esarn) est la plus grande région de Thailande, située dans le nors-est du pays, sur le plateau de Korat. C’est une région immense, c’est également la plus pauvre, la moins touristique, en contrepartie, elle offre des charmes differents, c’est surement la region la plus authentique, la plus rurale, la plus accueillante grace à l’hospitalité de ses habitants. L’Issan possède également sa propre langue: le thai-issan parlé par 15 millions de personnes, sa propre gastronomie, sa propre culture. La pauvreté de la region pousse la plupart des jeunes d’issan à aller travailler à Bangkok notamment, dans des quartiers et villes péripheriques entières, peupleés à majorité d’issan qui forment la main d’oeuvre principale des usines de la région de Bangkok. Ils sont parfois victimes de discrimination, de par leur région d’origine et la couleur plus mate de leur peau. Les issans sont très fiers de leur région et de leur culture, qui est assez proche de celle du Laos voisin, la majorité de la population est d’origine laotienne mais depuis 1935, date de l’entrée de l’issan dans le royaume, l’inteération est entiere.

La région est principalement agricole, la culture du riz représentant la majeure partie de l’agriculture locale, les autres cultures incluent notamment la canne à sucre, le coton, l’hevea. La production de soie est aussi très importante dans la région.

La culture issanaise a plus en commun avec le Laos qu’avec la Thailande. Au niveau culinaire, la différence notable avec le reste du pays est l’utilisation de riz gluant au lieu du riz traditionnel, les plats sont aussi plus pimentés. Les spécialités régionales sont le som tam (salade de papaye verte, tres epicée), le laab (salade de viande, poulet, porc ou boeuf), et les viandes et poissons grillés. Parmi les plats plus  »originaux » de la région, on trouve des insectes, lézards dans les marchés de campagne.

Le vetement traditionnel qui est de moins en moins porté, est le sarong pour les femmes, il y a aussi un modele de ce vetement pour les hommes, qui les portent avec un pakama, piece de tissu à tout faire surtout utilisé comme ceinture.

La musique traditionnelle d’Issan est le Morlam, ce type de musique a dépassé les frontières de l’issan et est joué dans toute la Thailande.