Le drapeau de la thailande: le Thong Trairong

Le drapeau de la Thaïlande est compose de trois bandes de couleurs horizontales : le rouge, représentant la lutte patriotique, le blanc, représentant le bouddhisme et la pureté et enfin le bleu, couleur du roi: les 3 pilliers de la nation thaie. Le drapeau thai a ete adopté dans sa version actuelle en 1917.
 

Historique des drapeaux de la Thailande:

Le 1er drapeau etait probablement entierement rouge utilise au XVIIe-XVIIIeme siecle
 

Il a ensuite ete modifie en 1855, en ajoutant un elephant blanc sur le fond rouge, l’elephant blanc symbolisant alors la dynastie Chakri
 

En 1916, il fut modifie, prenant presque sa forme actuelle, hormis la bande centrale de couleur rouge
 

Il a ensuite pris sa forme actuelle en 1917

Une mère tue son enfant

Une mère a enfermé son nouveau-né dans un sac de vêtements, qu’elle a lesté avec de la terre et des graviers et l’a jeté dans une piscine, tuant son enfant. Pattaya, le 9 Mars 2011 [PDN]: A 07h00, le colonel Prapan Wangkha-ORM (inspecteur au poste de police de Nong Kham, Sriracha), a été informé par le sauveteur Sawang Pratheep qu’un corps de nouveau-né a été découvert, dans un sac et jeté dans une piscine située dans le Parc industriel Sashaphat Sriracha. La police partit enquêter sur cette affaire. Sur la scène du crime, la police a trouvé le corps du bébé caché dans un sac de vêtements. Le bébé était habillé en rose avec la marque TPN écrit sur lui. La jeune fille nouveau-né a été trouvée dans un état horrible – le cou tourné et le cordon ombilical encore intact. La police a estimé que la petite fille devait peser environ 2 kg. Dans le sac, en plus des graviers, il y avait aussi un haut noir à manches longues, qui pourrait appartenir à la mère. Mme Supin Malipan, la femme de ménage de la Société TPK agée de 42 ans a trouvé le sac noir qui flottait sur l’eau, quand elle est arrivée pres de la piscine pour effectuer son nettoyage quotidien. Elle ramassa le sac et fut terrifié de découvrir une tête de bébé mort. Elle a immédiatement contacté la police. La police pense que la mère sans cœur est probablement une jeune ouvriere, qui est tombée enceinte et s’est alors rendu compte qu’elle ne pouvait pas élever l’enfant. Par conséquent, elle a décidé d’envelopper le bébé dans les vêtements, de les lester avec des graviers en espérant que le sac tombe au fond de la piscine. Cependant, le sac n’était pas assez lourd. Il finit par flotter à la surface de l’eau. La police pense que le bébé est peut-être décédé d’une torsion du cou après avoir été enfermé dans le sac entre les vêtements. Le corps du nouveau-né a été amené a l’hôpital Udom Bay pour une autopsie afin de déterminer la cause du décès. La police vérifie les caméras de surveillance des usines autour de la piscine, dans l’espoir de retrouver la mère sans cœur et de procéder a son arrestation.

Des voleurs appréhendés avec de nombreux objets volés

Nong Kham. La police a arrêté un couple qui travaillait comme voleurs tres actifs dans les dortoirs et appartements d’employés d’usine. 9 mars 2011, [PDN]: À 14h30, le colonel de police Wittaya Sriprasertpap; chef du poste de police de Nong Kham, pres de Sriracha, ainsi que le lieutenant-colonel Kritmongkut et la brigade d’intervention de la police ont arrêté M. Wutthipong Numjan (23 ans) et Mme Wassana Wongsarakit (25 ans). Ils ont travaillé ensemble comme voleurs dans des dortoirs et des chambres après le depart des propriétaires pour leur travail en usine. Après enquête, la police a decouvert que les deux suspects étaient au chômage, mais qu’ils ont toujours assez d’argent à dépenser tous les jours et même pour acheter de la drogue. Lors de la fouille de leur appartement, les policiers ont été choqués par le grand nombre d’objet volés présents dans la piece. Les objets trouvés ont été répertoriés dans ces catégories:
– Bijoux: des pièces de monnaie, 80 différents styles de colliers de Bouddha, plus de 30 colliers d’or et bijoux ainsi que 2 recus qui peuvent être utilisés pour échanger de l’or chez un prêteur sur gages.
– Les objets technologiques: 15 téléphones portables, des ordinateurs et 10 téléviseurs.
– Véhicule: une Honda Wave – utilisée pour le transport d’objets volés.
– De la drogue: 3 morceaux de Ya-Ice et autres amphétamines.
– Divers: 2 ordinateurs portables, 8 tirelires – 3.000 Baht en liquide – 2 objets pour couper le verre, 8 clés de moto de différentes marques, un sac contenant 40 vetements assortis.
Les deux suspects ont avoué qu’ils ont volé des objets dans des dortoirs et des appartements. Leurs complices étaient M. Phimai Khumbua, âgé de 24 ans et Mme Areerat Promwong, âgée de 22 ans. Ces voleurs se réunissent souvent a Nong Kham, Sriracha, Laem Chabang, Bowin. Les suspects ont expliqué que tous les biens volés étaient destinés à être vendus pour de l’argent qu’ ils voulaient utiliser pour acheter de la drogue. Malheureusement, ils ont été arrêtés. Beaucoup de victimes, dont les biens ont été volés, ont déposé plainte au poste de police de Nong Kham, et dans d’autres villes de la région de Sriracha. Les personnes qui avaient déclaré le vol de leurs biens ont été soulagés de retrouver leurs objets au poste de police de Nong Kham. Toutefois, afin de récuperer leur propriété, ces personnes doivent apporter la preuve que les éléments identifiés leur appartiennent. La procédure judiciaire va se poursuivre.

Un citoyen suisse se pend a Pattaya

Un citoyen suisse de 60 ans a été retrouvé pendu dans une maison dans cette station balnéaire. Le corps de Steineer Rolf Anton a été retrouvé par sa sœur cadette dans une maison du district de Bang Lamung. La sœur a dit qu’Anton vivait dans cette maison depuis quatre ans. Elle est arrivée en Thaïlande la semaine dernière pour prendre soin de son frère. Elle a aussi déclaré que son frère commencait a deprimer depuis le depart de sa petite amie thaïlandaise, ce qui pourrait être la raison de son suicide.

Deux hommes arretés pour fausse declaration au sujet d’un vol de moto à Jomtien

Deux hommes ont été arrêtés par la police à Jomtien, mercredi soir, après avoir menti à la police au sujet du vol de leur moto. En premier lieu, Khun Saeksan âgé de 31 ans et le conducteur de la moto déclarée volée agé de 17 ans se rendirent au poste de police de Dongtan déclarant que sa moto venait d’être volée et qu’il avait également été agressé par les voleurs avant leur fuite. La police avait des doutes sur cette histoire et finalement, le jeune homme de 17 ans a admis avoir inventé cette histoire car il avait peur que sa grand-mère découvre qu’il avait prêté le véhicule à un soi-disant ami pour aller acheter des comprimés de Yabba, l’ami n’est jamais revenu volant la drogue et le 2 roues. Les deux hommes ont donc inventé cette histoire de vol aggravé, mais ils ont été demasqués par la police, qui s’est rendu compte de la supercherie des le début.

Maradona assiste au spectacle de l’Alcazar

Le Cabaret de Pattaya l’Alcazara été heureux d’accueillir la légende du football argentin Diego Armando Maradona et sa compagne Veronica Ojeda en tant qu’invités d’honneur pour une représentation spéciale à la salle de spectacle du cabaret dans la soirée du vendredi 4 Mars. Au cours de sa brève visite dans la ville pour un séjour privé, Maradona a eu la chance d’assister a un spectacle de chant et de danse et d’approcher quelques-unes des belles étoiles de l’Alcazar.

Débat sur la motion de censure en Thailande 15-17 mars

Le débat sur la motion de censure aura lieu les 15, 16 et 17 Mars, a déclaré lundi le porte parole Chai Chidchob. Il a dit qu’il a mis la motion de censure a l’ordre du jour. Le vote de confiance aura lieu le 18 Mars. Chai a aussi déclaré qu’il a informé le Premier ministre Abhisit Vejjajiva de la tenue du débat.

La police libere une partie de Phitsanulok Road

Police a dégagé une partie de Phitsanulok Road lundi matin au niveau du pont Chamaï Maruchet. La police enlevé les tentes de l’Armée du Dharma en face de la porte près du pont à 05h17. Pol Maj Gen Wichai Sangpraphai, le commandant de la Division Metropolitan 1, a dit que la police voulait simplement dégager la route en face de la porte de la Maison du Gouvernement afin que les fonctionnaires puissent pénétrer facilement dans l’enceinte. Il a dit qu’il avait coordonné avec les dirigeants de l’Alliance du peuple pour la démocratie le depart des manifestants pour libérer une partie de la route.

Fin heureuse pour un garçon de 3 ans pris au piège dans un portail mécanique

Un garçon de trois ans a été liberé apres etre resté coincé dans le portail motorisé d’une maison appartenant à son grand-père. Vendredi soir, des unités de sauvetage ainsi que le maire de Sattahip, se sont précipités vers la maison en question, située dans le village Marine House 17. Les secouristes ont commencé à démonter la porte, tandis que le garçon, qui a été pris dans le mécanisme de la porte, restait calme et semblait être indemne hormis des contusions au visage. Après seulement 10 minutes, le garçon a été libéré et, par mesure de précaution, il fut envoyé à l’hôpital Queen Sirigit où les médecins ont confirmé le garçon n’a subi ni blessure superficielle, ni blessure interne. Nous avons ensuite parlé avec les parents du garçon qui ont expliqué que le garçon était en train de chercher son chat, qui était derriere le portail. Le père du garçon nettoyait sa voiture et il a demandé à sa femme d’ouvrir la porte pour qu’ils puissent récupérer le chat, ne réalisant pas que son fils était en quelque sorte dans le mécanisme. Il a décidé de ne pas inverser le mécanisme au cas ou son fils serait blessé et a attendu l’aide des sauveteurs. Le garçon a ensuite été ramené à la maison et la famille a clairement réalisé la fin heureuse de sa mésaventure. 

Un vol à main armée de 8 minutes dans une épicerie

La caméra de sécurité du magasin a enregistrée les images d’un jeune voleur qui a pris moins de 8 minutes pour voler une épicerie, partant avec un butin de 3.000 Baht en liquide. Pattaya, le 11 Mars 2011 [PDN]: A 22h10, le surintendant général de la police du district de Banglamung Somnuek Janket, a été informé qu’un vol a main armée a eu lieu chez Green Net, la Station service de Bang Jak. La police se précipita vers le lieu du crime avec le Lieutenant Gen Supachat Piemmanas, et d’autres policiers. La victime, Miss Natcha Pattathom, âgée de 19 ans (réside au n ° 75, Moo.12, Nongsonghong, Khonkhaen), était encore sous le choc quand la police est arrivée. La victime décrit le suspect comme un homme thaïlandais, âgé d’environ 25-30 ans, vêtu d’un t-shirt noir a col rond et d’un jean. Il portait un casque, conduisait une Yamaha noire avec une bande blanche, avec une plaque d’immatriculation inconnue. Elle a dit à la police qu’elle travaillait seule dans la boutique et a vu des hommes debout à l’extérieur du magasin. Le suspect a attendu jusqu’à ce qu’il n’y ait pas d’autres clients dans le magasin, puis il entra dans la boutique avec son casque. Le suspect fit semblant d’acheter un paquet de cigarettes au comptoir. Lorsque la victime a remis le paquet de cigarettes au suspect, il a sorti son arme et l’a braquée directement sur elle. Le suspect a demandé à la victime de donner tout l’argent présent dans la caisse, y compris les pièces de monnaie. La victime obéit immédiatement sans aucune hésitation, effrayée et craignant pour sa vie. Le voleur a obtenu son argent – un montant d’environ 3.000 Baht. La victime a ajouté que le suspect lui ordonna de surveiller les éventuels témoins à l’extérieur du magasin, mais il n’y avait personne. Le voleur lui a dit de rester à l’intérieur alors qu’il s’enfuyait rapidement. Miss Natcha est restée à l’intérieur du magasin jusqu’à ce que le pompiste, M. Wittawat Nopawan, entre dans la boutique. M. Wittawat dit à la police que le suspect s’est arrêté a la station d’essence pour faire le plein pour 50 bahts, avant de venir au magasin. Le pompiste n’a pas fait attention au suspect parce qu’il pensait que le voleur n’était qu’un banal client. La police a vérifié la caméra de sécurité. Le moment de l’incident a été enregistré à 22 heures 06 Le suspect a pris moins de 8 minutes pour dévaliser le magasin. Le général de police Somnuek Janket a déclaré que la police a prévu d’interroger la victime et les témoins pour plus d’informations. Aussi, une photo du voleur obtenue à partir de la caméra de sécurité sera diffusée. Il est probable que le voleur soit un habitant de la région.